Dimanche 28 Mai, 2017

SENTINELLE - Point de situation 19 novembre 2015

Depuis vendredi 13 novembre 2015, l’armée est mobilisée pour protéger les Français.

Immédiatement après les attentats, les militaires ont renforcé les dispositifs sécuritaires des forces de sécurité intérieures (FSI). Dans la nuit du 13 novembre, 1500 militaires ont ainsi été engagés - en appui des FSI, pour sécuriser les sites frappés par les terroristes. A partir du samedi 14, un renfort de 1 000 hommes a été déployé dans Paris et son agglomération. Après l’arrivée de ce premier renfort, 2 000 soldats supplémentaires ont été mobilisés. 1 500 d’entre eux sont en cours de déploiement en IDF. Aujourd’hui, la force est constituée de 10 000 militaires - dont 6 500 en Ile-de-France. 50 unités de l’armée de terre ont été mises à contribution pour participer à cet effort.

Le Service de santé des armées (SSA) a également été sollicité pour faire face à l’afflux de blessés. Au total, 58 blessés ont été pris en charge par les hôpitaux militaires.

Retour sur le renforcement de Sentinelle en appui des FSI
Nuit du vendredi 13 novembre 2015
- 1 500 soldats dépêchés en renfort des FSI sur les sites frappés par les attentats terroristes.
- un poste de commandement tactique, 5 unités et 3 groupes de réaction rapide sont déployés : Bastille, Bataclan, République, Nation, Voltaire, Bichat.
- Sécurisation du Sénat, de l’Assemblée Nationale et de Matignon.
Samedi 14 novembre 2015
- Arrivée à l’aéroport de Roissy de 300 parachutistes du 3e RPIMa.
Dimanche 15 novembre 2015
- 700 militaires supplémentaires rejoignent la capitale.
Lundi 16 novembre 2015
- 2 000 soldats sont mobilisés pour l’opération Sentinelle.
- En 72 heures, la force Sentinelle passe de 7 000 à 10 000 militaires déployés en métropole.
- Plus de 350 lieux sécurisés dans Paris.
Mardi 17 novembre 2015
- Intensification et densification des patrouilles.
- Présence accrue dans la capitale.
- En province, la vigilance est maintenue avec 3 000 militaires.
Mercredi 18 novembre 2015
- 240 militaires sont déployés ou placés en réserve d’intervention pour sécuriser la zone d’opération du RAID dans la ville de Saint Denis.
Jeudi 19 novembre 2015
- Poursuite de l’arrivée des renforts (1 500 soldats en cours de déploiement) en Île-de-France.

L’arrivée de ces renforts porte à près de 150 le nombre des unités élémentaires présentes en région parisienne (dans le cadre de l’opération Sentinelle, une UE est constituée de 60 militaires).

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Chercher sur le site

Authentification

Dailymotion

Les vidéos de FNAME-OPEX sur Dailymotion

Dailymotion Logo

En ligne

Aucun