Mercredi 19 Décembre, 2018

Médaille miliaire : quelques précisions

Insitutée par un décret du 22 janvier 1852, la médaille militaire a vocation à récompenser les militaires ou anciens militaires, non-officiers, Français ou étrangers, pour leurs services particulièrement méritoires rendus à la Nation. Elle peut être concédée en récompense de services exceptionnels aux officiers généraux.

La médaille militaire est la troisième décoration française dans l'ordre de préséance, après l'ordre de la Légion d'honneur et l'ordre de la Libération.

Les critères d'attribution :
- être engagé sous les drapeaux depuis au moins huit ans,
- avoir été cité à l'ordre de l'armée,
- avoir été blessé au combat ou en service commandé,
- s'être signalé par un acte de courage et de dévouement.
Toute candidature doit s'appuyer sur des mérites établis.

La médaille militaire en chiffres :
- 3500 militaires reçoivent chaque année la Médaille militaire,
- plus d'un million de soldats et sous-officiers ont été décorés en un siècle et demi d'existence,
- 165 000 militaires vivants, souvent des anciens combattants, sont titulaires de la Médaille militaire,
- plus de 10 000 femmes ont reçu la Médaille militaire depuis 1859,
- 10 emblèmes de régiments sont décorés.

Contingentement
La concession de la médaille militaire est réglementée et soumise à contingentement.
Le contingent est fixé par décret triennal du Président de la République. Ce contingent tient compte de la réalité du besoin mais vise également à préserver la valeur intrinsèque et le prestige de cette décoration, ainsi que l'égalité de traitement entre les différentes générations du feu.
Le contigent annuel est réparti entre l'armée d'active et les anciens combattants.
Le décret n°2015-436 du 15 avril 2015 a fixé le contingent de médailles militaires à 3700 croix pour 2017.

Le conseil de l'ordre de la Grande chancellerie de la Légion d'honneur y veille strictement et ne retient que les candidats dont elle juge les mérites suffisants.

Chercher sur le site